Artisanat

Le feutrage est l’une des techniques textiles les plus anciennes. Les femmes kirghizes enchevêtrent de la laine de mouton de grande qualité pour former le feutre qui est ensuite teint. Puis elles dessinent des ornementations, les découpent et les cousent à nouveau ensemble, posées à l’envers avec un double point tressé. Dans un deuxième temps, un second feutre est placé sous le premier ornementé et tous deux sont cousus ensemble étroitement. Cela donne un tapis de double épaisseur, chaud et doux, de très haute qualité.

En fabriquant un Shyrdak à partir d’une matière première renouvelable comme la laine, cela n’occasionne aucun déchet – et les Shyrdaks représentent ainsi un produit particulier et durable. Leur feutre constitue un isolant acoustique et thermique. Ils protègent du smog électromagnétiquele et le gras naturel du feutre les rend peu salissants .

Chaque Shyrdak est fabriqué exclusivement à la main et généralement en groupe: les maîtres en Shyrdaks se racontent leurs histoires en feutrant. En été, lorsque les Kirghizes vivent sur leurs pâturages dans les steppes, ils posent des Shyrdaks aux sols et les accrochent aux murs de leurs yourtes pour se protéger du vent et des intempéries. On trouve des Shyrdaks dans les maisons également – et grâce à Feelfelt depuis 2007 dans les intérieurs européens.


by moxi